Mon plan contre l’anxiété (MPA) pour les enfants et les adolescents

4 sur 5
4
6 avis

Qu’est-ce que Mon plan contre l’anxiété (MPA)?

Mon plan contre l’anxiété (MPA) est un programme de gestion de l’anxiété qui s’appuie sur la thérapie cognitivo-comportementale (TCC). La TCC est un traitement psychologique fondé sur des données probantes, élaboré à la suite de dizaines d’années de recherche scientifique, qui s’est révélée l’un des traitements les plus efficaces pour les problèmes d’anxiété. Le programme MPA est une ressource qui propose des stratégies et des outils pratiques pour aider les parents et les soignants à accompagner les enfants ou les adolescents anxieux dans la gestion de leur anxiété. Le programme MPA comprend 6 unités divisées en 46 leçons.

  • Unité 1 — Début du processus : comprendre l’anxiété Les leçons de cette unité fournissent, à vous et à votre enfant, des renseignements et des faits importants sur l’anxiété, qui vous permettront de devenir experts en la matière. Ces leçons vous aideront aussi à prendre certaines mesures pour vous préparer à gérer l’anxiété.
  • Unité 2 — Stratégies pour se calmer : apprendre à se détendre Les leçons de l’unité 2 visent à aider votre enfant ou votre adolescent à apprendre des techniques de relaxation et de pleine conscience pour l’aider à gérer les sensations physiques associées à l’anxiété.
  • Unité 3 — Réflexion utile : répondre à l’anxiété Apprendre à réfléchir de manière équilibrée est une stratégie fondamentale pour gérer l’anxiété. Dans cette unité, vous aiderez votre enfant ou votre adolescent à apprendre à détecter, à évaluer et à modifier ses pensées anxieuses.
  • Unité 4 — Apprivoisement des peurs : exposition L’unité 4 traite d’un des outils les plus puissants pour gérer l’anxiété. Vous y verrez comment aider votre enfant ou votre adolescent à surmonter ses peurs en s’y exposant graduellement, une étape à la fois.
  • Unité 5 — Poursuite du cheminement : garder le cap Aidez votre enfant ou votre adolescent à se préparer pour l’avenir au moyen de stratégies visant à maintenir les acquis et à gérer l’anxiété. L’unité 5 met en lumière l’importance d’avoir une base solide et d’aider votre enfant ou votre adolescent à mettre sur pied un plan pour empêcher l’anxiété de refaire surface.
  • Unité 6 — Sujets particuliers Il est possible que votre enfant ou votre adolescent ait des peurs ou des difficultés particulières qui nécessitent des outils spécialisés. Dans cette dernière unité, vous trouverez des renseignements et des stratégies supplémentaires pour traiter d’autres problèmes auxquels votre enfant pourrait devoir faire face.

À qui ce programme s’adresse-t-il?

Le programme MPA est un programme d’autoprise en charge conçu pour aider les parents ou les soignants à soutenir les enfants et les adolescents qui souffrent de problèmes d’anxiété légers à modérés. Les éducateurs peuvent aussi s’en servir pour mieux comprendre l’anxiété et pour s’informer sur les principaux outils qui aident les élèves à gérer leur anxiété et qui peuvent également être utilisés à l’école. Bien que le programme MPA ait été conçu pour être utilisé de manière autonome, vous pouvez aussi suivre ce programme pendant que vous travaillez avec un professionnel de la santé mentale, qui pourra vous guider dans le processus.

Comment faut-il suivre ce programme?

Nous vous encourageons tout d’abord à passer le contenu en revue par vous-même, puis, une fois que vous l’avez examiné, à suivre le programme avec votre enfant ou votre adolescent. Il est important de parcourir les différentes unités et leçons à votre propre rythme. Comme il s’agit d’un cheminement et non d’une course, vous pourriez choisir de réaliser chacune des six unités, leçon par leçon, au fil de plusieurs semaines ou de plusieurs mois. Autrement, vous pourriez décider de parcourir les différentes unités dans le désordre, vous concentrant uniquement sur les leçons pertinentes, en sachant que vous pourrez revenir aux leçons sautées, au besoin. Le contenu présenté peut être consulté et appris à partir d’un ordinateur, et les feuilles de travail et les formulaires peuvent être remplis et imprimés. Enfin, vous et votre enfant pouvez décider de planifier des périodes d’« accompagnement » fixes chaque semaine pour passer en revue les leçons, ou encore de suivre le programme au gré de vos envies, même si cela fait en sorte que les périodes consacrées au programme sont moins régulières ou plus espacées. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il n’y a pas de « bonne » façon d’utiliser le contenu. Bien que nous recommandions d’effectuer les unités et les leçons dans l’ordre, l’objectif est de donner envie à votre enfant d’apprendre. Si cela signifie que vous devez aborder les unités dans le désordre, sachez que le programme MPA peut également être utilisé de cette façon.

À quel moment faut-il faire appel à un professionnel?

Il peut être difficile de suivre ce programme, surtout si votre enfant ou votre adolescent souffre de problèmes d’anxiété modérés à graves. Si votre enfant a reçu un diagnostic de trouble anxieux, il se peut que l’information et les stratégies comprises dans ce programme ne soient pas suffisantes. Si vous avez de la difficulté à amener votre enfant à utiliser les stratégies, ou si les symptômes de votre enfant ou de votre adolescent persistent ou s’aggravent bien qu’il suive le programme, consultez un professionnel. Discutez avec votre médecin de famille et trouvez un thérapeute spécialisé en TCC.

Commencer le programme

Pour commencer, cliquez sur S’INSCRIRE (dans le coin supérieur droit) et créez votre compte gratuit. Une fois votre compte créé, cliquez sur le logo d’Anxiété Canada dans le coin supérieur gauche de la page. Vous serez dirigé vers la page de présentation du programme MPA, où vous pourrez choisir le programme qui vous convient : MPA pour les enfants et les adolescents ou MPA pour les adultes. À la page MPA pour les enfants et les adolescents ou MPA pour les adultes, cliquez sur COMMENCER LE PLAN pour commencer.

Nous vous demandons de créer un compte pour que vous puissiez suivre le programme à votre rythme et pour que votre progression s’enregistre automatiquement.

*Remarques :

Tout au long de ce programme, nous emploierons les termes « parent » ou « soignant » pour désigner tout adulte qui s’occupe régulièrement d’un enfant ou d’un adolescent anxieux. De plus, les termes « enfant », « adolescent » et « jeune » seront utilisés de façon interchangeable.

Ce site Web n’est pas compatible avec Microsoft Internet Explorer. Nous recommandons plutôt d’utiliser Firefox, Chrome ou Safari.

Une fois votre inscription terminée, et chaque fois que vous souhaitez retourner au début du cours, veuillez cliquer sur notre logo dans le coin supérieur gauche.

Commencer le voyage: comprendre l'anxiété

1
Anxiété 101
15 minutes

Si votre enfant ou votre adolescent souffre d’anxiété et que vous n’êtes pas certain de la meilleure façon d’aider, renseignez-vous sur l’anxiété. En comprenant mieux l’anxiété, vous serez plus apte à élaborer un plan d’action pour aider votre enfant à gérer l’anxiété.

2
Reconnaître l’anxiété
10 minutes

Lorsque les enfants et les adolescents sont anxieux, ils le ressentent dans leur corps, et cela a des répercussions sur leur façon de penser et d’agir. Apprendre à reconnaître l’anxiété est une première étape importante pour arriver à la gérer.

3
Quand l’anxiété devient un problème
10 minutes

L’anxiété peut assurer notre sécurité lorsqu’il existe un danger réel, mais l’anxiété devient un problème lorsqu’elle se manifeste souvent, qu’elle est intense, qu’elle cause de la détresse et qu’elle gâche la vie.

4
Types de problèmes d’anxiété
10 minutes

Il existe différents types d’anxiété et de problèmes liés à l’anxiété de l’enfance. En ayant une meilleure idée des types de problèmes d’anxiété dont votre enfant pourrait souffrir, vous pouvez mieux l’aider.

5
Se préparer
10 minutes

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire en vue d’aider votre enfant ou votre adolescent à gérer son anxiété. Donner un nom et une identité à l’anxiété, former une équipe de soutien et créer de saines habitudes aideront votre enfant à commencer à lutter contre l’anxiété.

6
Dépannage et conseils
15 minutes

Bien que vous soyez au début du programme MPA, il est possible que vous ayez déjà rencontré un obstacle. Cette leçon vise à vous donner des idées efficaces et créatives pour amener votre enfant à s’intéresser davantage au programme afin que vous puissiez l’aider à gérer son anxiété.

Stratégies apaisantes: apprendre à se détendre

1
Concepts sur les vertus de la détente
10 minutes

Malheureusement, il n’y a rien que votre enfant ou votre adolescent puisse faire pour se débarrasser instantanément de son anxiété. La bonne nouvelle est qu’il existe des outils puissants que votre enfant peut utiliser pour réduire grandement son anxiété.

2
Outils de relaxation
20 minutes

Lorsque votre enfant ou votre adolescent est anxieux, son corps s’active pour l’aider à affronter le danger qui le menace. Les exercices de relaxation aident votre enfant ou votre adolescent à détendre son corps, ce qui contribue à réduire les sensations physiques indésirables liées à l’anxiété.

3
Exercices de pleine conscience

La pleine conscience consiste à amener votre enfant ou votre adolescent à être attentif à ce qui se passe d’une manière différente, soit en s’ancrant dans le moment présent de façon délibérée, sans porter de jugement, ce qui peut l’aider à se libérer de ses inquiétudes à propos de l’avenir.

4
Stratégies d’apaisement
15 minutes

Les stratégies d’apaisement présentées dans cette leçon visent à aider votre enfant ou votre adolescent à calmer ou à atténuer temporairement les émotions intenses ou difficiles comme l’anxiété. 

5
Dépannage et conseils
10 minutes

Les idées ci-dessous peuvent aider votre enfant à adopter une attitude positive à l’égard de la pleine conscience et de la relaxation, et à utiliser ces outils dans le cadre du programme MPA. Le fait de faire équipe avec votre enfant pour réaliser certains de ces exercices est avantageux pour tout le monde.

Réflexion utile: revenir sur l'anxiété

1
Comprendre les pensées anxieuses
10 minutes

Les enfants anxieux passent beaucoup de temps à penser à toutes les choses terribles qui pourraient se produire. Mais nos pensées ne sont pas des faits, alors nous n’avons pas à considérer toutes nos pensées comme des vérités. Apprendre à réfléchir de manière plus équilibrée est une étape importante de la gestion de l’anxiété.

2
Parler des pensées anxieuses à votre enfant
15 minutes

Pour mieux gérer l’anxiété, votre enfant doit mieux comprendre ce qui se passe dans sa tête. La première étape consiste à expliquer à votre enfant que des pensées surgissent dans sa tête et vagabondent dans son esprit, et que certaines de ces pensées alimentent son anxiété.

3
Repérer les pensées anxieuses
10 minutes

Une fois que votre enfant comprend bien la notion de pensées, il est temps de commencer à l’aider à reconnaître ses propres pensées ou « messages surgissants ». Il sera beaucoup plus facile pour votre enfant d’apprendre à réfléchir de manière équilibrée s’il est d’abord capable de repérer ses pensées anxieuses.

4
Évaluer les pensées anxieuses
20 minutes

Une fois que votre enfant ou votre adolescent a davantage conscience de ses pensées anxieuses, la prochaine étape consiste à vérifier si ces pensées sont vraies. La plupart des enfants anxieux ont tendance à surestimer la probabilité qu’un danger se présente et à sous-estimer leur capacité de gérer les situations difficiles.

5
Apprendre à réfléchir de manière équilibrée
20 minutes

La dernière étape pour aider votre enfant à réfléchir de manière plus équilibrée consiste à lui apprendre à « répondre » à l’anxiété en remplaçant ses pensées anxieuses par des pensées équilibrées et plus réalistes.

6
Dépannage et conseils
10 minutes

Apprendre à cerner, à évaluer et à modifier son mode de pensée est une stratégie importante du programme MPA de votre enfant. Informez-vous sur d’autres façons d’aider votre enfant ou votre adolescent à réfléchir de manière équilibrée.

Faire face aux peurs: exposition

1
Apprivoisement des peurs — Comprendre l’exposition
5 minutes

L’un des outils les plus importants pour aider votre enfant à réduire l’anxiété indésirable est l’apprivoisement de ses peurs au moyen d’un processus appelé « exposition ». L’exposition consiste à amener votre enfant à affronter ce qui lui fait peur, de manière graduelle et répétée, jusqu’à ce qu’il se sente moins anxieux.

2
Exposition : comment cela fonctionne
20 minutes

L’exposition consiste à définir ce qui effraie votre enfant ou votre adolescent, à dresser une liste des tâches d’exposition (ou les actions qu’un enfant peut entreprendre pour affronter ses peurs) et à construire une échelle de la peur (soit une liste des tâches d’exposition d’un enfant, classées de la plus facile à la plus effrayante).

3
Construire l’échelle de la peur de votre enfant
5 minutes

Préparez votre enfant à affronter ses peurs en l’aidant à construire une échelle de la peur en suivant ces trois étapes : 1) définissez la peur et l’objectif de votre enfant, 2) dressez une liste de tâches d’exposition et 3) construisez une échelle de la peur.

4
Préparation à l’exposition

L’exposition est un outil puissant pour réduire l’anxiété, mais c’est aussi l’un des plus difficiles. C’est pourquoi il est important de prendre le temps de bien se préparer. Avant d’inviter votre enfant à commencer ses tâches d’exposition, il est important de prendre connaissance de renseignements importants.

5
Prévoir des récompenses
10 minutes

Apprivoiser ses peurs peut être difficile. Avant de commencer le processus d’exposition, il peut être utile de créer un système de points afin de motiver votre enfant et de récompenser ses efforts.

6
S’engager dans le processus d’exposition
10 minutes

Maintenant que vous avez une ou plusieurs échelles de la peur pour votre enfant ou votre adolescent et que vous avez pris les mesures nécessaires pour vous préparer à l’exposition, vous êtes prêt à lui faire gravir l’échelle, échelon par échelon, jusqu’au sommet.

7
Apprivoisement des peurs : processus d’exposition particuliers

Certains types ou problèmes d’anxiété nécessitent une exposition particulière. Si votre enfant souffre du trouble panique, de mutisme sélectif, d’un trouble obsessionnel-compulsif ou d’un trouble de stress post-traumatique, renseignez-vous sur la manière d’effectuer des tâches d’exposition.

8
Rituels avec l’aide d’un parent et accommodements
10 minutes

Au fil du processus d’exposition, il est possible que vous preniez également conscience des accommodements que vous et votre famille consentez à faire en raison de l’anxiété. Ensemble, vous pouvez planifier la diminution graduelle de ces accommodements.

9
Recherche de réconfort et tolérance à l’égard de l’incertitude
15 minutes

Les enfants et les adolescents qui souffrent d’anxiété ont tendance à chercher à obtenir beaucoup de réconfort. Ils ont également tendance à être plus craintifs ou intolérants devant des situations nouvelles et incertaines. Faites appel aux mêmes stratégies d’exposition pour aider votre enfant à gérer son besoin excessif de réconfort et à développer sa tolérance à l’égard de l’incertitude.

10
Dépannage et conseils

Réaliser le processus d’exposition seul avec votre enfant peut être assez difficile. Réglez des problèmes, obtenez des conseils supplémentaires et demandez l’aide d’un professionnel, au besoin.

Poursuivre le voyage: rester sur la bonne voie

1
Garder le cap
5 minutes

Pour aider votre enfant à garder le cap (maintenir ses acquis), aidez-le à maintenir de saines habitudes et à continuer de s’exercer et d’utiliser les stratégies du programme MPA.

2
Environnement sain (heureux)
10 minutes

La création d’un environnement sain dans lequel des routines et une structure sont en place et les attentes sont clairement définies aidera votre enfant à se sentir en sécurité et à gérer son anxiété.

3
Enfant en santé
15 minutes

Bien que votre enfant ou votre adolescent soit en train d’apprendre des stratégies essentielles pour gérer son anxiété, il est important de l’aider à prendre soin de lui, ce qui comprend de s’alimenter sainement, de dormir suffisamment, d’être actif et de réduire le stress.

4
Une vie riche : remplir son réservoir
10 minutes

Une des choses à faire pour aider votre enfant ou votre adolescent à maintenir ses acquis est de veiller à ce qu’il s’amuse, passe du temps avec ses amis et s’adonne à des passetemps ou à des activités qui le passionnent. Ces éléments favoriseront le bien-être de votre enfant et lui permettront de lutter contre l’anxiété.

5
Prévenir les rechutes
15 minutes

Il est important de veiller au maintien des acquis. Il arrive que les enfants retombent dans leurs mauvaises habitudes (ce qu’on appelle un « retour de symptômes ») et connaissent un recul par rapport aux progrès réalisés, ce qui, au fil du temps, peut mener à une « rechute ». Heureusement, il existe des façons d’éviter le retour de l’anxiété.

6
Dépannage et conseils
15 minutes

Vous pouvez aider votre enfant ou votre adolescent à maintenir ses acquis en prenant certaines mesures supplémentaires : se renseigner, fixer des objectifs, entretenir une relation saine, collaborer, développer son autonomie, prendre soin de vous et obtenir de l’aide au besoin.

Thèmes spéciaux

1
Sujets particuliers — Introduction
5 minutes

Outre les renseignements et les outils présentés dans les cinq unités précédentes, il est possible que votre enfant ou votre adolescent ait des peurs ou des difficultés particulières qui nécessitent des stratégies et des outils spécialisés.

2
Gérer l’anxiété liée à la rentrée scolaire
20 minutes

Il est normal pour un enfant ou un adolescent d’être un peu anxieux à l’idée de commencer l’école ou d’y retourner. Voici des conseils et un programme pour gérer les inquiétudes liées à la rentrée et préparer votre enfant à la rentrée.

3
Comprendre le refus d’aller à l’école
15 minutes

Certains enfants ont du mal à aller à l’école de façon plus régulière. En général, ces enfants et adolescents refusent d’aller à l’école pour plusieurs raisons, notamment pour fuir les aspects de l’école qui leur causent de la détresse et éviter les situations sociales ou de performance redoutées.

4
Se faire des amis
20 minutes

Les amitiés font partie intégrante de l’enfance et de l’adolescence. Cependant, pour certains enfants et adolescents anxieux, il est difficile d’interagir avec des pairs. Ils souhaitent ardemment être acceptés par leurs pairs, mais leur anxiété freine leur élan. Aidez votre enfant à développer et à entretenir des amitiés.

5
Gérer le perfectionnisme
15 minutes

Vouloir faire de son mieux et atteindre des objectifs importants sont des caractéristiques remarquables. Cependant, les enfants et les adolescents perfectionnistes ne souhaitent pas simplement faire de leur mieux, ils doivent faire de leur mieux, et ils le feront à un prix élevé. Aidez votre enfant ou votre adolescent à être moins rigide et perfectionniste.

6
Comprendre et gérer les attaques de panique
10 minutes

Certains jeunes ont des attaques de panique, soit des épisodes soudains de peur ou d’inconfort intenses. Apprenez à déboulonner les mythes courants sur les attaques de panique et obtenez des conseils sur la manière de les gérer.

7
Dormir seul ou loin de la maison
15 minutes

Lorsque l’anxiété crée des problèmes de sommeil dans vos vies, l’objectif est de faire en sorte que votre enfant ait davantage confiance en sa capacité de se calmer par lui-même et de dormir seul, et qu’il arrive à se sentir bien lorsqu’il dort ailleurs qu’à la maison.

8
Gérer les cauchemars
15 minutes

Les enfants et les adolescents anxieux font parfois des cauchemars. En tant que parent ou personne qui s’occupe de l’enfant, votre premier réflexe est de chercher à réconforter votre enfant, ce qui est tout à fait compréhensible. Votre façon d’encourager et de réconforter votre enfant peut toutefois avoir des conséquences notables.

9
Comprendre et soutenir un enfant atteint de mutisme sélectif
15 minutes

Les enfants atteints de mutisme sélectif ne parlent pas dans certaines situations sociales. Malheureusement, il existe de nombreuses idées fausses à propos du mutisme sélectif. Cette leçon vise à déboulonner ces mythes et à vous fournir des renseignements et des outils utiles pour aider votre enfant.

10
Tension appliquée — Enfants et adolescents qui perdent connaissance à la vue du sang ou d’aiguilles
15 minutes

La plupart des enfants et des adolescents ressentent un certain malaise lorsqu’ils voient du sang ou doivent recevoir une injection. Pour certains jeunes, la vue du sang ou d’aiguilles cause des vertiges, voire des évanouissements. Heureusement, il existe une technique simple qui peut aider.

11
Comportements répétitifs centrés sur le corps (CRCC)
20 minutes

Les comportements répétitifs centrés sur le corps (CRCC), comme l’arrachage des cheveux ou des poils et le grattage compulsif de la peau, peuvent occasionner un stress important et des conséquences indésirables sur la vie de votre enfant. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des stratégies de traitement efficaces qui peuvent aider.

12
Gérer l’anxiété liée aux tests
10 minutes

Presque tout le monde ressent une certaine anxiété avant un test ou un examen. Mais, une trop grande anxiété peut empêcher un bon fonctionnement. Si votre enfant ou votre adolescent ressent une anxiété intense avant ou pendant les tests, vous pouvez faire beaucoup de choses pour l’aider à la gérer.

13
Félicitations!


4
4 sur 5
Évaluations 6

Détails de la note

5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
3
2 étoiles
0
1 étoiles
0

{{ review.user }}

{{ review.time }}
 

Afficher davantage
S'il vous plaît, < a href = " https://maps.anxietycanada.com/fr/lms-login" > connectez-vouspour laisser un commentaire
Ajouter à la liste de souhaits
Inscrit: 36027 étudiants
Durée: 10 hours
Classes: 46
Niveau: Débutant